PETIET Guy

 

1939-2015

 

` sommaire

 

TEXTE du Professeur H. COUDANE

Guy PETIET était issu de la génération des étudiants en médecine d'avant 1968, époque que les plus jeunes n'ont pas connue : la Faculté de Médecine siégeait Rue Lionnois ou l'on retrouvait l'amphi Parisot, l'amphi d' anatomie, l'institut de Médecine Légale. Guy PETIET a effectué tout son cursus à Nancy dans ce périmètre du centre-ville où la Faculté, les hôpitaux (Central, Saint-Julien, Maringer, Fournier, Villemin, et la maternité régionale) étaient géographiquement proches : cette époque aujourd'hui réduite à des lambeaux de souvenirs, permettait à tous les étudiants en médecine de fréquenter les bistrots (dont le célèbre chez Maurice aujourd'hui disparu) qui participaient à une vie étudiante très conviviale : c'est ce qu'a connu Guy PETIET avant qu'il n'intègre l'équipe de notre Maître le Professeur Gérard DE REN qui régnait sur la médecine légale à l'Institut régional où avaient lieu les autopsies, était situé au 33 rue Lionnois.

Guy PETIET était nommé assistant en médecine légale et participait activement à la thanatologie médico-légale dans cette salle du 33 rue Lionnois qui a vu défiler des générations d'étudiants en médecine, salle qui dominait une partie de la cour inférieure de l'hôpital Central avec une vue sur le Pavillon Virginie Mauvais aujourd'hui disparu.

La carrière de Guy PETIET devait s'orienter en 1982 vers la médecine du travail à la suite de la création d'un certain nombre de postes par le ministre de l'époque, Jack Ralite ministre de la Santé puis de l'Emploi, dans les  2ème  et  3ème  gouvernements de Pierre Mauroy, de  1981  à 1984. Guy PETIET, qui était médecin légiste de formation, prenait à cur cette nouvelle discipline qu'il côtoyait cependant depuis plusieurs années car Gérard DE REN était à la fois chef de service en Pneumologie mais aussi titulaire des chaires de médecine légale et de médecine du travail. Guy PETIET s'investissait alors tant sur le plan universitaire que sur le plan hospitalier pour être nommé chef de service en Médecine du Travail ; il rejoignait alors, avec Gérard DE REN, la nouvelle faculté de médecine sur le site du plateau de Brabois où la faculté de médecine avait déménagé.

Guy PETIET était un enseignant hors pair : ces cours étaient d'une clarté limpide illustrés à l'époque par des transparents et complétés par des polycopiés très didactiques. Il a écrit en collaboration avec le Professeur Gérard VAILLANT plusieurs ouvrages sur la médecine du travail et avec Yves MARTINET et   Daniel ANTHOINE un ouvrage intitulé « les maladies respiratoires d'origine professionnelles » qui fut plusieurs fois réédité. Il a créé en 1990   l'Institut de Médecine du Travail de Lorraine (IMTL) avec le Professeur Gérard VAILLANT et les docteurs Xavier Martin (Médecin du Travail à Épinal) et Christian Siegfried (Médecin du Travail à Nancy).